Le livre

L’urgence d’aimer

PrésentatiOn
Auteure
Citations
Médias
Présentation

« Vivre votre plus belle histoire d’amour
avec vous-mêmes et avec la Terre »

Urgence… quand je vous dis urgence, vous pensez danger, risque vital, accident, incendie, explosion, attentat…
Urgence… quand je vous dis urgence, vous pensez urgence humanitaire, urgence médicale, urgence sociale, urgence économique, urgence environnementale…

Et si toutes les urgences du monde, qui vont s’aggravant, étaient les symptômes d’une autre urgence ?
Ne ressentez-vous pas au fond de vous cette urgence absolue ?
Cette urgence oubliée ?
L’urgence d’aimer en amont des crises, pour éradiquer les causes structurelles de la faim, de l’extrême pauvreté, du manque d’hygiène et d’eau propre, de la prédation des ressources à l’origine des catastrophes qui se multiplient sur la planète. Si l’urgence d’aimer prévalait, elle traiterait le mal à la racine. Si chacun ravivait en son cœur le souffle de la vie et de l’amour, cette énergie multipliée 7,7 milliards de fois, ensemencerait les consciences d’une force d’âme préparant des jours heureux.

Avant de devenir ce livre, l’urgence d’aimer a été pour moi une prise de conscience douloureuse, à la mesure des violences économiques, politiques, environnementales, raciales et sociétales d’une humanité déchirée, en guerre contre elle-même, en guerre contre la vie. « Comment vivre dans un monde qui meurt ? » m’a demandé un jour une étudiante de Sciences Po ?
Je lui ai répondu : « En se réinventant avec l’amour de la vie et de toutes les vies. »

Urgence d’aimer en 2020, avec la conscience que votre avenir et l’avenir de vos enfants se joue à chaque seconde, dans chacune de vos pensées, vos paroles et vos actions. Parce que l’amour est l’antidote aux menaces contemporaines d’effondrement, je vous en prie : « Soyez l’amour que vous voulez voir dans le monde ! » Be the love you want to see in the world!

Dans le livre L’urgence d’aimer je vous donne des clés de conscience pour devenir l’amour que vous voulez voir dans le monde, avec les médit-actions Be the Love. Car la méditation et l’action, l’une sans l’autre, sont incomplètes. Mais leur synergie ouvre la voie d’une responsabilité universelle, qui amorce la transformation sociétale à partir d’un retournement du cœur, passant de la haine à la bienveillance, de la violence à l’amour. En m’appuyant sur les grandes traditions de l’intériorité que j’éclaire des neurosciences, je vous propose donc des médit-actions d’engagement altruiste pour le monde de paix et de prospérité, visé dans l’Agenda 2030 des Nations Unies.

Oui, c’est encore possible, vous disent les acteurs internationaux du changement et les icônes mondiales de l’amour que vous rencontrerez dans ce livre. Car l’avenir n’est pas une fatalité si nous en devenons les acteurs. Christiana Figueres, architecte de l’Accord de Paris, l’exprime avec force dans sa Préface livre L’urgence d’aimer cite : « Le message de Sofia Stril-Rever est aussi simple que profond : nous avons le pouvoir de choisir qui nous sommes en tant qu’êtres vivants, et ce choix détermine quel monde nous créons. »
Alors laissez-vous guider ! à travers les 25 médit-actions du livre, je vous invite à vivre votre plus belle histoire d’amour avec vous-mêmes et avec la Terre.


à propos de l’auteure

Sofia Stril-Rever, auteure, conférencière, biographe française du Dalaï-lama et enseignante spirituelle.

Sofia Stril-Rever, diplômée d’Etudes indiennes, auteure et conférencière, est la biographe française du Dalaï-lama avec qui elle a co-signé 4 livres traduits en une vingtaine de langues et dont elle a adapté l’histoire à l’écran dans le documentaire Dalaï-lama, une vie après l’autre (Arte).

Elle est également auteure de plusieurs livres avec sœur Emmanuelle, dont La Folie d’amour et son Testament spirituel. Elle a aussi traduit du sanskrit le Livre du corps subtil du Tantra de Kalachakra, base de la médecine tibétaine. Au Jardin de la Paix, près de Paris, elle guide régulièrement des formations à la mantrathérapie et aux méditations Be the Love.

En 2016, Sofia Stril-Rever a organisé avec le Barreau de Paris la conférence Droit, responsabilité universelle et environnement, réunissant 350 avocats et experts internationaux de l’environnement autour du Dalaï-lama. En 2018 et 2019, elle a organisé avec Khoa Nguyen les séminaires Better We Better World à Dharamsala, autour du Dalaï-lama et du Professeur Samdhong Rinpoche. Elle s’est exprimée aux Nations Unies, à Genève, sur la responsabilité universelle, en novembre 2017 et février 2020.

En octobre 2020 Sofia Stril-Rever lance la formation BE THE LOVE you want to see in the world en écho à Gandhi, dont l’injonction BE THE CHANGE you want to see in the world est devenue le mantra de notre époque.
Be the Love ce sont des médit-actions présentées dans le livre L’URGENCE D’AIMER (octobre 2020 éditions Florent Massot). Leur protocole intègre les sagesses traditionnelles et les neurosciences contemplatives, mais aussi l’Agenda 2030 des Nations Unies. Car à l’heure où le pronostic vital de l’humanité est engagé, méditer c’est éveiller sa conscience et agir pour vivre mieux et prendre soin de la planète. Les médit-actions Be The Love ont pour vocation de rassembler le plus grand nombre dans l’intelligence du cœur pour mettre au monde l’humanité nouvelle qui veut naître en nous.

citations

“Pour que reviennent les jours heureux”

“Urgence humanitaire, urgence médicale, urgence sociale, urgence économique, urgence environnementale… la liste est longue de ces urgences du monde qui vont s’aggravant.

La pandémie de Covid-19 a fait ressortir un biais flagrant dans notre appréciation de l’urgence. C’est ainsi qu’en avril 2020, on dénombrait près de 10 000 décès par jour sur la planète, unique objet de l’attention publique, dans un contexte de panique et de confinement quasi généralisé. Mais à cette même période, chaque jour 25 000 personnes mouraient de faim…

Invisibilité de ces victimes, dont le sort est perçu comme une fatalité plutôt qu’une urgence, dans le discours rôdé des politiques et des médias. Invisibilité aussi des millions de migrants qui fuient chaque année leur foyer pour cause de guerre ou de désastre naturel. Invisibilité encore des sans-abris au pied de nos immeubles dans les grandes villes, et des personnes en insécurité alimentaire dont le nombre ne cesse de croître (une sur cinq en France en 2020).

Et si toutes ces urgences étaient les symptômes d’une autre urgence ?
Une urgence absolue ?
Une urgence oubliée ?
L’urgence de donner vie à notre essence, à la vérité active de notre humanité.
L’urgence d’aimer en amont des crises, pour éradiquer les causes structurelles de la faim, de l’extrême pauvreté, du manque d’hygiène et d’eau propre, ou de la prédation des ressources à l’origine de multiples catastrophes.

Les priorités humanitaires exigent de soulager des symptômes. Si l’urgence d’aimer prévalait, elle traiterait les racines du mal. Si chacun ravivait en son cœur le souffle de la vie et de l’amour, cette énergie multipliée 7,7 milliards de fois, ensemencerait les consciences d’une force d’âme nourrissant des actions régénératrices pour que reviennent les jours heureux.”

Ecouter un extrait du livre

“Le coeur humain, levier de la transition et du changement”

Toute notre puissance est dans nos liens. Des liens qui, en se multipliant au service du vivant, multiplient leur pouvoir de créer des synergies régénératrices. Cette puissance de créer des liens a un nom.

C’est l’amour.
Le cœur humain, levier de la transition et du changement ?
L’éveil à la puissance de la conscience pour la transformation du réel ?
L’énergie de l’amour, facteur de conversion ?

Ce ne sont pas des utopies. L’illusion est de vouloir mettre en œuvre une mutation du monde sans une mutation de nos esprits et de nos cœurs.

Les lendemains ne seront pas meilleurs, si la conscience des citoyens du monde n’a pas évolué.

L’énergie de l’amour pour amorcer la révolution cognitive de Sapiens sapiens est donc un parti-pris pragmatique, en phase avec la réalité contemporaine, visant à rendre opérationnelle l’atteinte de cibles cruciales pour notre survie. C’est l’objet des médit-actions qui suivent, inspirées des sagesses traditionnelles de l’intériorité et de l’apport des neurosciences contemporaines. En libérant l’information créatrice de l’amour, l’intention est de créer une courroie innovante, reliant travail sur soi et travail sur le monde.

Le temps du deuxième feu

« Un jour, affirmait Pierre Teilhard de Chardin, quand nous aurons maîtrisé les vents, les vagues, les marées et la pesanteur, nous exploiterons l’énergie de l’amour. Alors, pour la seconde fois dans l’histoire du monde, l’homme aura découvert le feu. »  

Ce jour est aujourd’hui.

Ces pages voudraient contribuer à notre plus belle histoire d’amour avec la Terre et à l’avènement du Deuxième feu, qu’annonçait au siècle dernier Teilhard, théologien et paléontologue visionnaire. L’embrasement du Deuxième feu est le temps de l’amour, force agissante de transmutation du monde et des individus.

Le temps aujourd’hui est celui d’une révolution de l’intérieur vers l’extérieur. D’une mutation de l’intériorité conduisant à une action vers l’extériorité du monde. Une disruption venant du dedans pour aller au dehors. Le nouvel espace à conquérir est soi-même. Dans l’intime du cœur gît la terre promise du Deuxième feu.

L’amour qui est énergie de reliance est aussi énergie d’abondance. Et il inaugure une histoire nouvelle. Les siècles précédents ont construit un imaginaire social marqué par la rareté des ressources, impliquant une compétition féroce pour accéder à la richesse. Les héros de cette histoire ont été les capitaines d’industrie, qui prirent le risque d’entreprendre et d’innover.

Gérant la concurrence à leur avantage, relevant les défis, ils acquirent ainsi de nouvelles compétences.
Leurs performances, qui se généralisèrent, ont ensuite constitué ce qu’il est convenu d’appeler « le progrès ». Mais aujourd’hui le moteur du progrès civilisationnel s’essouffle dans les contradictions générées par l’idéologie libérale du manque, destructrice du vivant.

L’énergie de l’amour est celle du deuxième temps qui est aussi un second souffle, dans l’expérience régénératrice du cœur. De la logique de la rareté qui engendre le manque, la peur et la frustration, elle fait passer à une logique de la plénitude, à un imaginaire de l’abondance heureuse, que ce livre propose d’expérimenter. C’est une authentique insurrection des consciences dont l’impact, d’abord intérieur, modifie la présence au monde puis l’agir orienté vers l’extérieur, vers la vie sociétale, économique et politique. L’urgence d’aimer ouvre une voie de la surabondance du cœur, conduisant notre humanité déchirée avec elle-même vers l’humanité du Deuxième feu – une humanité réconciliée autour de l’essence de bonté fondamentale qui la constitue, plus forte que les aliénations entretenues par les vieilles haines et les idéologies d’antan qui ont divisé les peuples.

Médias Exclusif du livre

Pour débloquer le contenu exclusif, compléter cette phrase du livre: page 109, ligne 1.
 Attention au majuscules et aux accents !

Sous les
paradoxales de notre
, tendons l’oreille vers la source de
.
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Présentation de l’Urgence d’aimer

Extrait du livre p. 23-24

Méditation guidée

Médias

Bande annonce du livre L’Urgence

Extrait de l'Urgence d'aimer - p23 p 24

Médit-action L’Overview du coeur

Vous venez de scanner le QRcode du livre ?

Accéder maintenant au contenu exclusif !

Accéder au contenu exclusif